Comment s’équiper pour le bikepacking ?

AccueilLoisirsComment s’équiper pour le bikepacking ?

Le bikepacking est un moyen facile de voyager à vélo. Pas de porte-bagages, mais juste un léger bagage avec un minimum d’équipement. Pour cette raison, vous devez penser à l’essentiel et ne prendre que ce qui est absolument nécessaire. Par conséquent, l’équipement de base pour le bikepacking se compose d’un vélo et d’une sacoche attachée à votre monture. Ce qu’il vous faudra emporter dans votre sac à vélo dépend de paramètres tels que les conditions météorologiques et les conditions du terrain. Où vous pensez dormir ou où vous pensez manger. L’équipement de bikepacking est un puzzle avec des pièces qui peuvent être ajustées en fonction de l’expérience et de votre tolérance à l’inconfort. Dans cet article, vous allez découvrir comment vous équiper pour le bikepacking.

La check-list pour le bikepacking

Pour commencer, voici une check-list pour une sortie bikepacking de plusieurs jours:

  • L’équipement de vélo: il regroupe votre vélo, le casque, les sacoches, sac à dos ainsi que les éclairages avant et arrière ;
  • L’abri: il s’agit de votre tente, votre bâche ou votre hamac ;
  • Le couchage: il vous faut un sac de couchage et un coussin ;
  • Repas: vous devez garder un réchaud, un pot, une tasse, du combustible, une fourchette, un briquet ;
  • L’eau: il est nécessaire de garder un filtre ou un purificateur d’eau et quelques gourdes d’eau ;
  • Les vêtements: il vous faudra des vêtements imperméables, des vêtements pour rouler, des chaussettes, des chaussures ;
  • La navigation: vous aurez besoin d’un GPS ou d’un smartphone ;
  • Les outils de réparation: il faudra penser à garder des outils de réparation comme une pompe, des démonte-pneus, etc.
  • L’hygiène: pensez à garder une crème solaire, du dentifrice, du papier toilette, une trousse de premiers soins ;
  • Autres: lunettes de soleil, appareil photo, piles supplémentaires, etc.

Quel équipement de bikepacking emporter la nuit ?

La majorité des bikepackers utilisent différentes options pour dormir. Certains choisissent l’hôtel pour pouvoir se doucher, laver leur matériel, charger les appareils électroniques, etc. D’autres choisissent l’extérieur lorsque c’est possible. Ils choisissent de camper dehors sur des terrains de camping officiels. Logiquement, l’option « camping » nécessite plus de logistique et d’équipement. La tente est de loin l’équipement le plus lourd qu’un bikepacker doit transporter. Cependant, pour alléger votre charge, vous pouvez choisir un bivy ou un hamac. Si vous choisissez de séjourner dans un hôtel, une simple carte de crédit suffira.

Quel équipement de bikepacking emporter pour la nourriture ?

Pour planifier votre alimentation, tenez compte du type d’itinéraire que vous emprunterez. Combien de temps pouvez-vous manger des aliments lyophilisés, des biscuits et des barres énergétiques avant d’avoir besoin de quelque chose de plus afin de garder la forme ? Pouvez-vous vous permettre de manger à l’extérieur pour chaque repas pendant des jours ? Si vous envisagez un réchaud, il existe trois options principales, alors, réfléchissez bien au type de voyage que vous allez faire et choisissez l’option qui vous convient le mieux:

  • Réchaud à gaz: il est compact et léger. Il est également efficace pour faire bouillir l’eau ;
  • Réchaud à alcool: il est plus léger et très simple. Mais il met un peu plus de temps pour faire bouillir l’eau ;
  • L’option multicombustible: ils sont plus encombrants même s’ils offrent une flamme très réglable.

Nourriture

Les régimes les plus courants sont les sandwichs, les fruits secs, les noix et les barres énergétiques. Comme le reste de votre équipement, la nourriture que vous transportez doit obéir à des règles simples et efficaces. C’est-à-dire des aliments de petite taille et à forte puissance calorifique, mais faciles à cuisiner.

Pour le petit-déjeuner, les flocons d’avoine et le miel sont parfaits. Pour le déjeuner et le dîner, vous pouvez essayer le riz, le quinoa, le couscous ou les nouilles instantanées comme plats principaux. Ajoutez du thon en conserve, du bœuf séché ou des haricots pour les protéines. Évitez les aliments qui s’abîment facilement et qui sont périssables.

Lire plus :  Draisienne bois : Pourquoi choisir une draisienne en bois?
Lire plus :  Idées de team building pour le télétravail

Boisson

Vous devez prévoir plusieurs gourdes et bouteilles supplémentaires surtout si vous envisagez de vous éloigner de la civilisation pendant quelques jours. N’oubliez pas d’apporter une bouteille filtrante ou un kit de filtre afin de pouvoir purifier votre eau où que vous alliez. Si vous êtes un amateur de café, mettez votre café moulu dans un sac ziploc et une bouteille d’eau isotherme.

Accessoires Bikepacking

Quel équipement de bikepacking est indispensable pour la sécurité ?

Ceux qui débutent dans le bikepacking se préoccupent beaucoup de leur protection et leur sécurité. À cet égard, les casques et les trousses de secours semblent indispensables à chaque sortie. Cela peut sembler évident, mais malheureusement, on croise encore souvent des cyclistes qui n’en portent pas. Vous aurez besoin d’éclairage si vous avez décidé de partir pour plus d’une journée. Même si vous prévoyez de vous arrêter avant la nuit, des événements imprévus peuvent se produire toujours, alors soyez prêt à tout ce qui pourrait arriver. En plus de vos feux de vélo, apportez une lampe frontale, car elle pourrait vous être très utile.

À propos des vols, le risque est faible, mais cadenassez tout de même votre vélo. Ensuite, attachez une corde de la tente à votre vélo. Juste au cas où quelqu’un décide d’essayer quelque chose du jour au lendemain. Enfin, gardez vos objets de valeur dans le même sac. Il est plus pratique à transporter lorsque vous devez quitter le vélo.

Quels outils de réparation emporter ?

Quel que soit le niveau d’expérience d’un bikepacker, il a toujours des casses ou des problèmes techniques dans les zones reculées. Pour conserver son autonomie et limiter les risques, certains multi-outils et pièces détachées peuvent être indispensables. N’oubliez pas de ranger ces poids dans le sac pour maintenir l’équilibre du vélo. Les pneus constituent l’élément le plus fragile de l’ensemble d’un vélo. Si vous roulez avec des chambres à air, pensez à vous munir d’une chambre à air de rechange. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de garder une mini pompe à main avec vous. Un autre élément important auquel il faut prêter attention est la chaîne de vélo. N’oubliez pas d’avoir une chaîne de rechange, un dérive-chaîne et tous les outils nécessaires pour remplacer la chaîne. Ajoutez à cela un multi-outil ou une pince multi-usage et de l’huile de chaîne.

 

Allez-y et profitez-en ! Faites savoir aux autres où vous allez et profitez de tous les endroits sympas où vous pouvez rouler.