Comment souscrire une assurance multirisque professionnelle ?

AccueilPapiers et formulairesComment souscrire une assurance multirisque professionnelle ?

Cela n’a pas été facile mais ça y est, vous avez réussi à créer votre entreprise et commencé à évoluer dans votre secteur d’activité. Il serait dommage de laisser cette réalisation subir des coups et aller à la dérive faute d’avoir souscrit à une assurance multirisque professionnelle. L’assurance multirisque professionnelle est une manière bien réfléchie d’assurer la protection de votre entreprise mais aussi ses locaux, équipements, matériels et marchandises. Cela vous garantit également une couverture face aux aléas qui pourraient ralentir et stopper votre activité. Alors même si cette assurance n’est pas légalement obligatoire, il serait plus prudent d’y souscrire. Mais bien avant essayons de voir comme elle se caractérise.

Qu’est-ce que l’assurance multirisque professionnelle ?

Que vous soyez commerçants, artisans, agriculteurs, entreprises dans le domaine du BTP, ou encore que vous exerciez une profession libérale ou médicales, vous êtes concerné par l’assurance multirisques professionnelles. En effet, cette assurance appelée encore l’assurance MRP par les professionnels est un contrat complet ayant pour but d’assurer l’activité d’une entreprise. Elle couvre tous les aspects de l’entreprise et peut couvrir son patrimoine et sa responsabilité civile.

Comme nous l’avons évoqué plus haut, l’assurance multirisques professionnelle concerne tous les types d’entreprises et les associations, que ce soient les locaux, les équipements, ou encore les marchandises.

L’assurance MRP est indépendante de la taille de l’entreprise et de son chiffre d’affaires. Les entreprises individuelles, les auto-entrepreneurs et même les associations loi 1901. Ce qui fait tout son intérêt est qu’elle s’adapte en fonction du domaine d’activité de l’entreprise.

Quelles sont les garanties couvertes par le contrat d’assurance Multirisque Professionnelle ?

Avant de vous lister les différentes garanties que couvre l’assurance MRP, il faut savoir que cette assurance fait partie de la famille des assurances IARD pour Incendie, Accidents et Risques Divers. En effet, il protège aussi bien le patrimoine immobilier (Bureaux, locaux ou laboratoires, terrains, parkings, boutiques) que mobilier (matériels, fournitures, marchandises et stocks) de l’entreprise. Comme garanties, vous avez :

  • Incendie et risques annexes
  • Evénements climatiques, catastrophes naturelles
  • Émeutes, mouvements populaires, attentats, actes de terrorisme
  • Effondrement des bâtiments
  • Dégât des eaux
  • Bris de glace
  • Vol et vandalisme
  • Bris de machine / Tous risques informatique
  • Détériorations de marchandises sous température dirigée
  • Dommages matériels en cours de transport.

Vous avez d’autres garanties complémentaires et optionnelles comme :

  • Les services d’assistance et de dépannage, la recherche de prestataires pour la réparation de dommages, le rapatriement de matériels ou marchandises endommagées, ou encore le gardiennage
  • La partie assurance responsabilité civile professionnelle RC Pro
  • En cas de litige suite à un sinistre: la protection juridique qui permet à l’entreprise d’être assistée en cas de procédure.
  • Le contrat d’assurance multirisque professionnelle peut également comprendre la garantie perte d’exploitation, la protection financière, la caution financière ou encore l’assurance-crédit. Toutes présentent des modalités variables mais ont vocation à protéger les finances de l’entreprise en cas de sinistre important.

Quel est le coût d’une assurance MRP ?

Beaucoup se posent cette question relative à ce qu’elle peut coûter à l’assuré. En effet, le coût d’une assurance MRP n’est pas standard. Cela dépend alors de plusieurs paramètres.

La tarification s’effectue en fonction de chaque Société d’assurance. La société en question établit un devis personnalisé à partir des informations communiquées par le client ainsi que ses besoins. Quelques facteurs aussi déterminent les tarifications de l’assurance multirisque professionnelle. Vous avez par exemple :

  • Les garanties choisies ;
  • Les risques au regard de la nature de l’activité exercée par l’entreprise ;
  • La valeur et la nature des biens à assurer ;
  • La localisation géographique de l’entreprise et des biens ;
  • Les dispositifs de protection déjà installés (alarme, dispositif anti-incendie, etc.) ;
  • Le statut des locaux professionnels (si vous êtes locataire ou propriétaire), etc.

Quels sont les facteurs qui jouent sur le montant de la prime d’assurance multi risque professionnelle ?

À l’instar du coût de l’assurance multirisque professionnelle, le montant de la prime que peut percevoir l’assuré dépend de plusieurs facteurs qui sont :

  • Les options choisies (responsabilité civile professionnelle, perte d’exploitation, protection juridique) ;
  • Si vous êtes propriétaire ou locataire des locaux ;
  • La nature de l’activité (les métiers à risque font augmenter le montant de la prime d’assurance) ;
  • Les risques associés à l’exercice de l’activité ;
  • La valeur des biens assurés ;
  • La localisation géographique des biens ;
  • Les dispositifs de protection mis en place (alarme incendie, alarme contre les intrusions)
Lire plus :  Comment choisir son assurance habitation en colocation étudiant ?

Quand souscrire une assurance multirisque professionnelle ?

Le but de toute assurance étant de protéger un patrimoine ou bien existant, il faut penser à souscrire à l’assurance multirisque professionnelle des que vous avez un bien, une réalisation dont vous devez prendre soin.

Dans le cas d’espèce, dès lors que vous avez mis sur pied votre structure, il est temps d’agir en professionnel, en sécurisant vos acquis. Cela concerne surtout les entreprises individuelles et les sociétés de personnes pour qui le patrimoine personnel se confond avec le patrimoine professionnel. En cas d’éventuels préjudices, le patrimoine personnel du dirigeant sera touché s’il n’a pas eu la présence d’esprit de souscrire une assurance.

Les dirigeants des sociétés d’action constituant une entité morale à part entière ont leur patrimoine personnel qui est détaché du patrimoine de l’entreprise. Ils sont donc protégés par cela et ne risquent rien au cas où leurs sociétés viendraient à subir des préjudices. Dans ce genre de cas, ces sociétés peuvent ne pas se presser de souscrire à l’assurance multirisques professionnelles. Elles peuvent décider d’attendre le développement de leurs activités économiques avant de se lancer dans la souscription d’une assurance.

En résumé, quand on est un entrepreneur individuel, il est plutôt conseillé de souscrire le plus vite possible à une assurance multirisque professionnelle pour être à l’abri. Mais les sociétés par actions peuvent se permettre le luxe de voir l’évolution des valeurs que créent leurs activités économiques avant de contracter une assurance MRP.