Comment souscrire une assurance moto jeune conducteur ?

AccueilMon autoComment souscrire une assurance moto jeune conducteur ?

Savez-vous que l’assurance de votre moto est obligatoire au même titre que celle de votre voiture ? Eh oui c’est une obligation légale. Que votre moto soit en panne, au garage ou en circulation, Elle doit avoir une assurance. Aussi, que vous soyez expérimenté ou jeune conducteur, la souscription d’une assurance est un must ; ne serait-ce que la couverture minimum. En faisant cela, non seulement vous vous acquittez de cette obligation légale mais aussi vous êtes en train de poser les jalons d’une bonne protection et d’une prise en charge efficace en cas de dommage ou sinistre. Alors comment souscrit-on à une assurance moto surtout quand on est jeune conducteur?

Qu’appelle-t-on jeune conducteur ?

Rassurez-vous, vous qui êtes sénior ou avez un âge mûr ou avancé, êtes aussi concernés par la notion de jeune conducteur. En effet, loin de se résumer à l’âge, un jeune conducteur désigne l’assurance pour un conducteur de moto novice en conduite. Il désigne plus précisément un permis de conduire de moins de 3 ans ou encore ne pouvant justifier d’une assurance effective au cours des trois dernières années qui précédent la souscription du contrat d’assurance.

Il faut savoir que les cotisations de ce type d’assurance sont relativement plus élevées étant donné que les risques de sinistres et d’accidents sont plus élevés chez les conducteurs de moto inexpérimentés.

De l’obligation légale de souscrire une assurance moto jeune conducteur

Conformément à l’article L211-1 du Code des assurances, tous les conducteurs de véhicules terrestres à moteur sont tenus de souscrire une assurance couvrant au minimum la garantie responsabilité civile. Cette obligation légale concerne toutes les motos, de celles en circulation à celles immobilisées au garage en passant par celles en panne.

Le seul cas d’exception où la loi ne vous tiendra pas rigueur pour ne pas avoir assuré votre moto est quand les roues de cette-dernière sont démontées, la batterie enlevée et le réservoir complètement vidé.

Il existe plusieurs niveaux de protection, donc plusieurs formules en ce qui concerne l’assurance moto. Comme évoqué plus haut, les jeunes conducteurs sont tenus de choisir au moins la formule basique qui est l’assurance au tiers. Elle est la moins chère, mais également la moins protectrice.

En effet, l’assurance au tiers est loin de protéger le conducteur des dommages matériels ou corporels qu’il pourrait lui-même subir. Pour que cela soit possible, il faut souscrire à d’autres assurances telles que :

L’assurance intermédiaire ou « tiers + » : En dehors de la responsabilité civile vis à vis de la moto, elle assure d’autres garanties comme : vol, incendie, bris de glace ;

L’assurance tous risques : C’est la formule la plus complète. Vous qui désirez la meilleure couverture pour votre engin deux roues, c’est exactement celle qu’il vous faut.

De l’obligation morale et de la nécessité de souscrire une assurance moto jeune conducteur.

On le sait tous, nul n’est à l’abri des accidents de la route. Il a été prouvé selon les statistiques que ce sont les motos, où engins à deux roues qui sont plus impliquées dans ces accidents dont la majorité sont jeunes conducteurs. Raison pour laquelle la non- souscription d’une assurance peut engendrer des pénalités telles que les amendes et la mise en fourrière.

En dehors du fait d’éviter les poursuites pénales, vous avez tout intérêt à souscrire une assurance moto car en cas d’accident, c’est l’assureur qui s’occupera de réparer les dommages occasionnés. Il se chargera aussi des soins des personnes blessées dans l’accident.

Assurance moto en ligne jeune conducteur

Bref, les remboursements de l’assurance moto se font de la même manière que ceux effectués par toute assurance véhicule à moteur. Vous avez par exemple, les remboursements des dommages occasionnés à la suite d’un accident de la route ou d’une catastrophe naturelle. L’assurance se charge des réparations et au besoin, vous remplacera la moto.

Lire plus :  Dépannage auto : comment faire appel à un dépanneur ?
Lire plus :  Comment débrider une trottinette électrique ?

Au regard de tout cela il est plus qu’important de souscrire une assurance moto. Mais comment ?

Souscrire une assurance moto obligatoire

Vous venez d’acquérir une moto, la souscription d’une assurance est une étape à ne brûler sous aucun prétexte. Cherchez une compagnie d’assurance parmi ce grand nombre de sociétés d’assurance. Vous pouvez vous faire aider par un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. À travers les séances de simulation de devis d’assurance moto, vous aurez accès aux différents tarifs proposés par plusieurs sociétés. Ce qui vous aidera à mettre la main sur une bonne compagnie offrant de meilleurs tarifs.

Peu importe la société que vous trouverez, toutes proposent la formule basique qui est l’assurance au tiers encore appelée assurance responsabilité civile.

Quelles sont les pièces à fournir pour l’assurance moto obligatoire ?

Pendant la souscription d’un contrat d’assurance moto, les assureurs demandent un certain nombre de documents. Ce sont pour la plupart des papiers administratifs leur permettant de vérifier si vous avez le droit de conduire une moto et de dresser votre profil de conducteur. Vous avez entre autres les documents les plus demandés :

À part le formulaire à remplir pour préciser l’identité du souscripteur et le type de contrat choisi, vous avez :

  • La carte grise ou le certificat d’immatriculation de la moto : qu’il soit provisoire ou définitive, la carte grise est importante car elle prouve que vous êtes le propriétaire de la moto. Ce document permet aussi d’identifier la moto et de certifier que l’engin deux-roues est autorisé à rouler.
  • La copie du permis de conduire: ce document atteste de votre aptitude et de votre légitimité à conduire une moto. Vous n’aurez pas de contrat d’assurance si vous ne présentez aucun permis de conduire. En fonction de la date de l’obtention de votre permis de conduire, on vous proposera une assurance adaptée.
  • La preuve d’appartenance de la moto: Le futur souscripteur doit apporter des preuves matérielles que l’engin deux roues lui appartient. S’il s’agit d’une moto d’occasion, il doit produire une copie du certificat de cession du véhicule, signé par l’ancien propriétaire le jour de la vente.
  • Copie des relevés d’information : cela concerne plus les conducteurs qui avaient déjà souscrit à une assurance moto. Il mentionne votre taux de bonus/malus dont votre nouvel assureur prendra compte. Toutefois si le souscripteur est vraiment un jeune conducteur, il peut se passer du relevé d’informations et remplir à la place, à la demande de l’assureur, une déclaration sur l’honneur attestant qu’il s’agit de son premier contrat.

Une fois ces pièces renseignées auprès de votre assureur et les formalités remplies, vous entrez en possession des documents relatifs à votre contrat d’assurance dans un délai légal de 15 jours au maximum.