Réglementations dimension ascenseur adapté aux handicapés : les explications.

AccueilBien se logerRéglementations dimension ascenseur adapté aux handicapés : les explications.

Les handicapés ont encore du mal à accéder à certains bâtiments et lieux publics en raison de leur handicap, ce qui est totalement inacceptable en 2022. Tous les promoteurs immobiliers doivent se sentir concernés par le problème d’accessibilité en construisant des bâtiments qui facilitent la mobilité et l’accès aux personnes handicapés.

Les ascenseurs pour personnes handicapés aussi appelé ascenseurs PMR (ascenseur pour Personne à Mobilité Réduite, sont conçus pour les handicapés qui ne sont pas en mesure de monter sur un escalier ou n’importe quelle élévation et de franchir facilement chaque obstacle.

Dans cet article, nous vous parlerons de l’utilité de disposer d’un bâtiment avec élévateur PMR et de la réglementation sur les dimensions de ce type d’ascenseur.

Qu’est-ce qu’un ascenseur adapté aux handicapés?

Un ascenseur pour personne handicapé facilite l’accès d’un immeuble à un handicapé en lui permettant de monter ou descendre facilement des escaliers ou des niveaux. Ce type d’ascenseur est une alternative fiable à l’escalier et confère à son utilisateur un confort et un déplacement en toute sécurité. Ce modèle d’ascenseur est couramment utilisé dans les villas, les maisons et les entreprises.

Il existe différents modèles, tailles et couleurs d’ascenseur pour personnes handicapés, cela dépend principalement de la structure du bâtiment. Le choix du modèle et des dimensions d’un ascenseur pour personne handicapé est primordial car cela permettra aux personnes handicapés de se déplacer en toute tranquillité. La plupart des ascenseurs PMR ont des portes automatiques standard, une entrée plus large, des boutons de cabine et d’atterrissage qui sont en position inférieure et horizontale, un siège et des boutons en relief.

Les ascenseurs pour personnes handicapés comme tout objet électrique doivent être conçus et installés dans des conditions qui sont prédéfinies. Ils doivent également être entretenus périodiquement par des sociétés spécialisées et agrégées en maintenance d’ascenseur.

Découvrez en vidéo un ascenseur spécial pour personnes handicapées.

Pourquoi il est important d’installer un ascenseur adapté aux personnes handicapés?

Le principal avantage d’un ascenseur PMR est qu’il est une solution bien plus adaptée pour permettre aux handicapés d’accéder à une maison ou un immeuble sans aucune difficulté. C’est un équipement facile à installer et qui bénéficie d’une réglementation plus souple.

En effet l’arrêté du 20 avril 2017 a consacré le choix de l’élévateur en remplacement de l’ascenseur et, ce choix n’est plus soumis à la dérogation. Celui-ci peut donc être adopté plus facilement lorsque l’ascenseur est conforme aux règles en vigueur à la matière. Les ascenseurs pour personnes handicapés font en moyenne 15 cm/ seconde contre 150 cm/ seconde pour un ascenseur classique.

ascenseur et handicap

Un ascenseur pour personnes handicapés est très facile à utiliser. Les utilisateurs assimilent très vite son mode de fonctionnement. Il suffit d’une simple pression maintenue, pour voir l’équipement s’élever à la hauteur souhaitée et ouvre l’accessibilité. Les ascenseurs pour personnes handicapés ont aussi l’avantage d’avoir un coût moins important. Il faut débourser un prix minimum de 6000 € pour avoir un ascenseur PMR, soit deux fois moins qu’un ascenseur traditionnel. Il faut également souligner que ces ascenseurs ne sont pas encombrants et représentent une solution et rapide et efficace pour les besoins des personnes handicapés.

Cependant il faut préciser que les établissements recevant du public sont tenus de respecter plusieurs règles et normes, notamment l’arrêté de décembre 2014.

Réglementation sur les dimensions des ascenseurs PMR

Il est aujourd’hui obligatoire pour de nombreux bâtiments de disposer d’un ascenseur PMR respectant les normes.

Les différents types d’ascenseur PMR

On distingue 3 types d’ascenseur PMR répondant aux directives de la norme EN81-70, relative à l’accessibilité des ascenseurs. Ces ascenseurs sont catégorisés en fonction de leur volume et de leurs spécificités.

  • Ascenseur de type I

L’ascenseur de type I se caractérise par une cabine de minimum 1m X 1,30 m. Cet ascenseur possède une charge de 450 Kg et peut accueillir un passager en fauteuil roulant. L’ascenseur de type I n’est pas recommandé pour les nouvelles constructions. Il est recommandé pour les bâtiments d’habitation existants en rénovation.

  • Ascenseur de type II
Lire plus :  Décoration murale : la réaliser soi-même ?

L’ascenseur de type II se caractérise par une cabine de minimum 1,1 m x 1,40 m et a une charge de 450 kg. Il peut recevoir un ou plusieurs passagers en plus d’un fauteuil roulant. Il est recommandé pour les bâtiments neufs.

  • Ascenseur de type III

L’ascenseur de type III se caractérise par une cabine de minimum 1,10 m x 2,10 m pouvant recevoir 2 fauteuils roulants et 4 passagers. Ce modèle est beaucoup plus adapté aux les Etablissements Recevant du Public (EPR).

Réglementation à respecter pour les ascenseurs adaptés aux personnes handicapés

Pour installer un ascenseur dans un bâtiment il faut respecter certaines règles.

  • La cabine de l’ascenseur doit avoir une dimension minimale de 1,10 m x 1,40 m pour que les personnes en fauteuil roulant puissent y avoir accès aucune difficulté.
  • Les portes de l’ascenseur doivent avoir au minimum 0,80 m de largeur afin que le fauteuil puisse passer facilement.
  • L’ascenseur ne doit pas être installé en face d’un escalier pour éviter tout risque de chute.
  • Les boutons de commande ne doivent pas être à une hauteur supérieure de 1,30 m pour permettre une accessibilité facile, qu’ils soient au palier ou dans la cabine d’ascenseur.
  • La précision d’arrêt de la cabine doit se situer à environ 0,01 m du sol du palier,
  • La surface doit être de 1, 50 m de diamètre devant l’ascenseur.

Il faut préciser que depuis le 1er Octobre 2019 tous les bâtiments d’habitation collectifs qui disposent de 3 étages doivent impérativement avoir un ascenseur (décret n°2019 305 du 11 avril 2019).

Réglementation à respecter pour rendre les ascenseurs accessibles pour les troubles visuels ou auditifs

Pour un ascenseur destiné à faciliter l’accès aux personnes ayant des troubles visuels et/ou auditifs, voici les normes à respecter:

  • Un revêtement de sol différent entre le sol de la cabine d’ascenseur et le sol palier, afin qu’il soit détectable
  • Obligation de mettre des messages visuels pour les personnes ayant un problème auditif
  • Nécessité d’installer une annonce phonique plus conséquente qu’un bip sonore
  • Mettre un éclairage qui n’a ni réflexion ni éblouissement
  • Les commandes de l’ascenseur doivent être transcrites par des inscriptions en baille à côté des boutons, un point tactile sur la touche 5 doit être inséré pour que les personnes malvoyantes puissent se repérer
  • Tous les ascenseurs doivent avoir un miroir en verre de sécurité posé en face à l’entrée de la cabine sur le côté latéral. Cela est fait pour permettre aux personnes en fauteuil roulant de voir les indicateurs de plancher et les obstacles.

Quels sont les établissements concernés par ces normes?

Les établissements recevant du public et les bâtiments d’habitation collectifs sont tenus d’avoir des ascenseurs PMR.

Quid des ascenseurs privatifs pour handicapé ?